Actualités

GROTTE DE CHAUVET (18 avril 2015)
La grotte ornée du Pont d’Arc (dite Grotte Chauvet)
METEO DE LA REGION (21 mai 2014)
Météo de la région
METEO DE LA REGION
» Tout voir

Petites Annonces

aucune petite annonce actuellement

Evènements

aucun évènement actuellement
Partenaires locaux
FQEP 93 FM
Publicités
Accueil ⁄ Musiques ⁄ Discothèque vendredi 20 octobre 2017

Discothèque

Bienvenue dans la discothèque de Sun Power ! Vous trouverez ici tous les titres diffusés sur l'antenne.

Recherche d'un artiste ou d'un titre

Vous pouvez rechercher directement un artiste ou un titre en remplissant ces champs :

Actuellement :4310 artistes et 8716 titres dans la base

0..9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher

MANUREO

Manuréo tient sa première guitare à l’âge de 8 ans tout en écoutant les albums de Bashung, Goldman, Capdevielle des années 80. Dès l’adolescence il compose ses premières mélodies inspirées par les tubes de l’époque des groupes anglo-saxons comme A-ha, Dépêche Mode ou Supertramp.

Ainsi à 15 ans, avec l’une de ses premières chansons « Be yourself » il décroche le prix de la mélodie lors des Jeunesses Musicales de France. L’envie d’écrire en français devient alors une évidence à l’écoute d’Alain Souchon ou encore Hugues Aufray qui le toucheront par la musicalité de leurs écritures.

Il débarque à Paris à l’automne 97 où les premières rencontres se font rapidement. Il croise le journaliste Jean-Pierre Pasqualini (Platine magazine) lors d’une émission de télé qui est le premier à reconnaitre son talent de mélodiste et à l’encourager et le soutenir dans ce sens. Ce talent provoquera aussi un réel intérêt chez des gens du métier tels que Patrick Bruel. En 2002, il rencontre un jeune auteur parisien Telliam qui lui permettra de faire la première partie de I Muvrini au théâtre du Palais Royal. S’ensuivra un passage remarqué à l’Olympia lors du festival de la Rose d’Or.

MANUREO-jeune-1

En 2005, il fonde « Bonamia » afin d’expérimenter la scène en groupe. Le groupe sera d’ailleurs élu découverte nationale au concours SFR jeunes talents 2007. Pendant 6 ans il parcourt la France au gré de ses 250 concerts et de ses deux albums autoproduits « Boom bada bombe » et « L’Épicurie » dans un style davantage rock festif.

En 2007, Manu se fait remarquer par Francis Cabrel aux rencontres d’Astaffort et en 2010, son ami Telliam, lui envoie le texte « On bricole avec le vent » qui lui donne envie de se lancer dans une carrière solo avec de nouvelles chansons pop mélodiques inspirées par le vent de la vie …

C’est en 2011-2012 que Manu, associé au réalisateur Jean Marc Miro enregistre 12 chansons résolument pop avec une belle pléiade de musiciens. Mais les choses vont prendre plus de temps que prévu..l’album promo ne sera opérationnel qu’un an plus tard dû à à de mauvais choix de collaborations dans ce bizness chaud de mythos et autres parasites en tout genre…

C’est donc fin 2013 que commence réèllement la promo des médias avec un vidéoclip en noir et blanc de « J’ai marché » réalisé par Frédéric Vignale et Mischa Hermeijer. Soutenu par l’equipe François Deblaye et GG, beaucoup de programmations locales et régionales suivent et Manuréo commence à faire parler de lui aussi sur Paris.C’est pourquoi Artizik a décidé de se donner un maximum de chances en retravaillant le son de certains titres avec un autre producteur plus dans la mouvance des médias nationaux…
Wait and listen…

"J’ai marché » est en marche…"
J'AI MARCHE (2014)J'ai Marche (2014)  Voter
LE CAP (2014)Le Cap (2014)  Voter
MON AIMANT (2014)Mon Aimant (2014)  Voter